Menu

Une application pour mesurer le stress des salariés

Une application pour mesurer le stress des salariés

Accidents du travail, turn-over important, baisse de la productivité et de la créativité, sans compter l’absentéisme qui représente 5,8 % de la masse salariale selon le dernier baromètre du cabinet Alma Consulting Group… Les effets délétères du stress au sein des entreprises ne sont plus à prouver. Pas simple, d’ailleurs, de le mesurer et d’identifier quel rôle joue le travail dans son apparition et quelle est la part due à des problèmes personnels, d’autant que la plupart des outils d’autodiagnostic disponibles se focalisent sur la sphère professionnelle.

Obtenir des conseils personnalisés

Le Bilan Santé Stress, une application numérique développée par La Valériane, ne distingue pas les différentes sources. « Conçue avec des professionnels de la santé, des professeurs et des chercheurs, elle donne la possibilité à chaque salarié de mesurer son niveau de stress, en prenant en compte sa propre résistance », souligne Roland Sicard, fondateur de cette société créée en 2008. Une évaluation individuelle sous la forme de 254 questions (il faut compter 30 à 45 minutes pour y répondre), dont les résultats sont communiqués uniquement à l’intéressé. « Il a aussi accès à un programme de e-learning sur les facteurs de stress, qui lui permettront de prendre des mesures de prévention individuelles et d’agir lui-même sur sa santé », précise Roland Sicard. Quant à ceux qui se découvrent dans un état particulièrement fragilisé, ils ont la possibilité de se tourner vers un centre d’appels où officient psychologues et médecins. « Environ 15 % des salariés téléphonent pour obtenir des conseils personnalisés », remarque Roland Sicard.

Stress: un observatoire pour l’entreprise

L’employeur, lui, se voit remettre un rapport, basé sur les seules données liées au travail.  « Elles sont globales, et donc anonymisées », souligne Roland Sicard. Ce rapport permet d’élaborer un observatoire du stress dans l’entreprise, dont les indicateurs peuvent d’ailleurs être comparés à ceux d’autres sociétés du même secteur. Il est également possible d’extraire des données fines, concernant les seuls cadres, les hommes et les femmes ou encore certains métiers. Objectif : identifier les points faibles de l’entreprise en matière d’organisation, de management ou d’ergonomie afin de mettre en place des actions de prévention collectives. « Chaque salarié de notre cabinet s’est vu remettre un code d’accès à l’application début octobre. Plus de 60 % d’entre eux y ont déjà répondu », raconte Cyril Chaumeau, gérant du cabinet d’expertise comptable Valexco à Tours (Indre-et-Loire), membre du groupement France Défi. Dans cette entreprise, la direction a choisi de laisser le soin à des référents salariés de faire la promotion de cet outil, après avoir suivi une formation dédiée. Pour Cyril Chaumeau, l’application sera un outil de pilotage du bien-être des salariés. « Nous allons pouvoir évaluer, au fil du temps, l’efficacité des actions de prévention des risques psychosociaux que nous mettons en place, et les réorienter si nécessaires. » Autre atout, selon lui, le centre d’appels pour les collaborateurs les plus affectés par le stress. « Ce n’est pas à moi qu’ils viennent naturellement se confier. Et, de toute façon, je n’ai pas les compétences pour apporter des réponses adaptées », remarque-t-il. Lancé en 2013, le Bilan Santé Stress, qui compte déjà près de 20 000 utilisateurs et s’apprête à être déployé aux Etats-Unis et au Canada, est même utilisé par certains médecins du travail.

En savoir plus

• Le site de la société La Valériane : www.lavaleriane.fr

• Des données sur les effets du stress sur la santé, ses conséquences sur l’entreprise et les démarches de prévention : www.inrs.fr

• Des informations sur la santé et la sécurité au travail sur le site : www.travailler-mieux.gouv.fr