Trouver votre expert comptable

Gestion financière de l’entreprise : quatre conseils pour l’améliorer

Publié le lundi 22 mars 2021 à 16h36
Par Arnaud Bertrand, Accroche-press’ pour France Défi
Experts & Décideurs Vie de l’entreprise Gestion de l’entreprise Gestion financière de l’entreprise : quatre conseils pour l’améliorer

Maîtriser ses finances est un élément crucial pour assurer la pérennité et le développement de son business. Comment rendre la gestion financière de l’entreprise plus efficiente pour mieux évaluer les besoins et faire évoluer son organisation ?  Voici quelques recommandations.

La gestion financière est une notion au cœur de la stratégie de l’entreprise. Avoir une maîtrise de ses flux financiers permet en effet de se prémunir contre des difficultés qui risqueraient à terme de fragiliser la structure. Le manque de trésorerie est ainsi l’un des dangers principaux qui guettent les dirigeants de TPE/PME. « La gestion financière permet d’avoir une vision de la santé de son entreprise à un moment précis », souligne Nicolas Pipet, expert-comptable au sein du cabinet Exium, membre du groupement France Défi. Et donc de mettre en place une organisation adéquate pour préserver ses ressources.

Conseil n°1 : mettre en place un tableau de bord

Selon l’expert, il est primordial d’avoir un suivi régulier de ses flux. Cela nécessite de mettre en place un tableau de bord avec des indicateurs comme le niveau des créances clients, des encours fournisseurs ou des stocks. « C’est un outil qui va permettre d’indiquer la tendance du résultat, mais également le niveau de trésorerie à un instant T », explique Nicolas Pipet.

L’objectif : anticiper les éventuelles tensions qui pourraient grever une trésorerie et « établir au besoin un prévisionnel à un an ». La mise en place d’un tableau de bord doit se faire avec un expert-comptable. « C’est un outil sur-mesure qui va dépendre de la nature et de l’activité de l’entreprise. Les indicateurs ne sont pas les mêmes entre une entreprise commerciale et une entreprise industrielle », précise Nicolas Pipet qui recommande d’avoir des prises de mesures fréquentes, « au moins toutes les fins de mois ».

Conseil n°2 : ne pas hésiter à relancer ses clients

Une bonne gestion de sa trésorerie dépend essentiellement de la maîtrise des encours clients, à savoir l’ensemble des créances accordées. L’objectif étant de les réduire autant que possible. Pour y parvenir, il est nécessaire d’avoir un œil constant sur leur niveau pour réagir et ne pas laisser un retard se creuser. Quitte à envoyer une relance.

« Contrairement à une dizaine d’années auparavant, relancer ses clients pour se faire payer une facture n’est pas infamant. Ne pas le faire serait une négligence majeure », estime l’expert qui conseille d’envoyer une relance dans les « deux ou trois jours qui suivent la date d’échéance de paiement ». « De la même façon, il est important de payer ses dettes et ses factures fournisseurs à bonne date pour avoir une vision au plus près de sa trésorerie. »

Conseil n°3 : recourir à son fonds de roulement avec discernement

« II faut surveiller le fonds de roulement. Et ne pas chercher à le diminuer », prévient Nicolas Pipet. Selon l’expert, il est conseillé de préserver son fonds de roulement pour être en capacité de faire face à un retournement de conjoncture, à l’instar de l’actuelle crise sanitaire.

Concrètement, si une entreprise souhaite investir, elle ne doit pas hésiter à recourir à l’emprunt plutôt qu’à l’autofinancement afin de ne pas obérer son fonds de roulement et mettre à mal sa trésorerie

Nicolas Pipet, expert-comptable chez Exium

Conseil n°4 : entretenez une bonne communication avec son banquier

En tant que spécialiste, le banquier est un conseiller avisé pour améliorer la gestion de ses flux financiers. « Pour un chef d’entreprise, il est primordial d’avoir une relation saine avec son banquier », fait remarquer Nicolas Pipet. En cas de tensions de trésorerie, mieux vaut le contacter dès les premiers signaux d’alerte. « Cela lui permettra de réagir à temps tout en crédibilisant l’entreprise et son dirigeant », note l’expert. Il sera alors encore temps de trouver des solutions, comme l’émission de billets de trésorerie ou de l’affacturage, pour surmonter les difficultés. « Votre banquier est un partenaire et non un ennemi », observe Nicolas Pipet.

Les réponses à vos questions sur la gestion financière de l’entreprises

Qu’est-ce que la gestion financière de l’entreprise ?

La gestion financière vous permet de planifier et de contrôler l’utilisation des liquidités et des capitaux d’une entreprise. Pour assurer la gestion financière de votre entreprise mieux vaut vous adresser à un expert-comptable. Il sera chargé du suivi de votre comptabilité et de la fiabilité de vos comptes. Il saura vous conseiller en matière de crédit et de solutions de financements et vous alerter si votre solvabilité est menacée.

Comment gérer les finances d’une entreprise ?

Créances clients, encours fournisseurs, stocks… pour gérer votre entreprise, il est indispensable de suivre régulièrement vos flux financiers entrants et sortants. Mettre en place un tableau de bord vous permettra de suivre en direct l’état de votre trésorerie. Un outil qui vous permettra d’éviter le défaut de paiement mais aussi de surveiller votre besoin en fonds de roulement nécessaire à votre orientation stratégique.

Quels sont les objectifs de la gestion financière ?

Une bonne gestion financière permet d’assurer la situation économique d’une entreprise. Elle permet d’identifier les menaces qui pèsent sur l’entreprise et ainsi d’anticiper les situations difficiles. En analysant des données comme les ventes, les liquidités, la rotation des stocks, les actifs et le bénéfice net, vous pouvez faire évoluer la stratégie de votre entreprise afin d’assurer sa pérennité.